• l'auteur
  • Très bientôt...
  • Les aventures de Cooker en anglais !
  • Bientôt chez votre libraire...
  • chez votre libraire...
  • Bientôt en librairie...
  • Vient de sortir
  • Noël Balen et Jean-Pierre Alaux
Jean-Pierre Alaux

 

Jean-Pierre ALAUX

Romancier - Nouvelliste - Journaliste

Né le 6 septembre 1955 à Cahors (Lot).

 

 

Homme de radio (Sud-Radio, Europe 2, La Radio de la Mer, Radio Présence) et de télévision (Télé-Toulouse), journaliste, romancier, nouvelliste, Jean-Pierre Alaux est l'auteur, avec Noël Balen, de la série oeno-policière Le Sang de la vigne publiée, depuis 2004, chez Fayard. Cette collection compte aujourd'hui 24 volumes, tous se déroulant au coeur des plus prestigieuses appellations viticoles de France.

Le dernier opus s'intitule "Un coup de rosé bien frappé" (Fayard) et prend racine en Province dans la presqu'île de Saint-Tropez.

Cette collection vient d'être adaptée également en BD aux éditions Glénat. Le premier tome Mission à Haut-Brion vient de paraître. Rappelons qu'elle fait l'objet d'une adaptation en TV sur France 3 avec Pierre Arditi (Produite par Télecip sous la houlette de Lissa Pillu).

Par ailleurs, il a créé un nouveau personnage : Séraphin Cantarel, conservateur des musées de l'Hexagone, qui fait le bonheur des lecteurs de la collection Grands détectives (10/18). Avec Théo, son précieux assistant, ils dénouent des intrigues ancrées dans des lieux patrimoniaux tels que le Palais de la Berbie à Albi (Toulouse-Lautrec en rit encore), le phare de Cordouan (Avis de tempête sur Cordouan) la cathédrale de Reims (Et l'ange de Reims grimaça) ou la citadelle du Mont Saint-Michel (Saint-Michel, priez pour eux !). Le dernier en date a pour cadre la cité mariale de Rocamadour (La Pomme d'or de Rocamadour).

A sa passion pour le vin (il est aussi l'auteur d'un album consacré aux alliances Vins & Cigares (Féret) ainsi que d'un ouvrage intitulé Liqueurs d'en France -Prix spécial du jury des bibliothèques gourmandes 2009), Jean-Pierre Alaux confesse un engouement affiché pour l'univers et l'imaginaire de la mer.

Après Voyage au bout des phares (Prix du livre de la mer d'Ouessant 2007) publié chez Elytis et Histoires à jeter l'ancre (Cinq Sens Editions), il signe Monstres marins et autres curiosités (Elytis) et un recueil de nouvelles Avec vue sur l'océan (Editions de La Cheminante).

En 2011, il décroche le prix Antonin Carême pour son livre "La truffe sur le soufflé" paru aux éditions Féret et directement inspiré du génie culinaire d'Alexis Pélissou, le chef du Gindreau, considéré comme l'un des papes de la cuisine à la truffe. Par ailleurs, il vient de publier "Si le Terminus m'était conté", l'histoire du célèbre hôtel cadurcien qui fête cette année son centenaire et dont la cuisine est signée Gilles et Alexandre Marre.

En octobre 2012, il sort chez 10/18 le 3ème opus des aventures de Séraphin Cantarel : "Et l'ange de Reims grimaça" qui a pour cadre la cathédrale des rois de France. Du reste, l'ouvrage a été présenté en exclusivité au salon Inter Polar de Reims.

En 2013, conjointement, il poursuit les aventures de Benjamin Cooker avec son complice d'écriture Noël Balen ainsi que celles de Séraphin Cantarel (collection Grand Détectives). Cette dernière série devant faire l'objet également d'une adaptation TV, mais ausi BD.

En 2014, avec son complice Noël Balen, il a publié un nouvel opus du Sang de la vigne : "Un coup de rosé bien frappé" (Fayard) dont l'action se déroule dans le vignoble varois, du côté de Saint-Tropez.

En 2016, paraît "Raisin et sentiments" qui a pour cadre le Bergeracois.

Le prochain est à paraître au printemps sous le titre "La Guerre des bouchons". Dans la collection "Le Châtiment des pierres", chez 10/18, Jean-Pierre Alaux vient de publier le tome 5 qui a pour cadre les sanctuaires de Rocamadour.

A lire également aussi son dernier ouvrage culinaire avec le photographe toulousain David Nakache : "Le Pont de l'Ouysse, une histoire de famille" consacré aux chefs lotois Daniel et Stéphane Chambon.

 

Récemment il a publié :

 

- Raisin et sentiments - avec Noël Balen (Le Sang de la vigne) chez Fayard

 

- La Pomme d'or de Rocamadour - Collection "Grands Détectives" chez 10/18

 

- Un coup de rosé bien frappé, avec Noël Balen (Fayard) - Collection "Le Sang de la vigne"

 

- Le Pont de l'Ouysse, une histoire de famille, avec le photographe David Nakache.

 

- Saint-Michel, priez pour eux ! - Collection "Grands détectives" chez 10/18

 

- Crise aiguë dans les Graves, avec Noël Balen (Fayard) - Collection "Le Sang de la vigne"

 

- Massacre à la sulfateuse, avec Noël Balen (Fayard) - Collection "Le Sang de la vigne"

 

- Osez Bordeaux ! ouvrage collectif (Elytis)

 

- Et l'ange de Reims grimaça - Collection "Grands détectives" chez 10/18

 

- Médoc sur ordonnance, avec Noël Balen (Fayard) - Collection "Le Sang de la vigne"

 

- On achève bien les tonneaux, avec Noël Balen (Fayard) - Collection "Le Sang de la vigne"

 

- Nuit d'ivresse en Castille, avec Noël Balen (Fayard) - Collection "Le Sang de la Vigne"


- Si le Terminus m'était conté - Editions Le Balandre.

 

- Avis de tempête sur Cordouan (10/18 - Collection Grands Détectives)

 

- Passeport pour Cordouan (Elytis)

 

- Toulouse-Lautrec en rit encore ! Collection Grands détectives chez 10/18

 

- Une dernière nuit avec Jimmy (biographie de James Dean) chez Calmann-Lévy

 

"Un roman audacieux, passionnant et émouvant" Philippe Vallet - France Info

 

- Romain Mesnil, ma vérité toute nue (biographie du vice-champion du monde du saut à la perche) chez Solar.

 

- La truffe sur le soufflé en collaboration avec Alexis Pélisssou chez Féret

 

 

Le Gaillac, prochain vignoble où Benjamin Cooker va sévir...

Cette semaine, Jean-Pierre Alaux et Noël Balen traînent leurs guêtres dans le vignoble de Gaillac. Doit on en conclure qu'ils préparent une nouvelle intrigue dans ces terres où les pigenniers disputent aux rangs de vigne un paysage qui fait songer à la Toscane. Réponse dans quelques jours...


Raisin et sentiments est désormais en librairie (Fayard)

Le 24ème opus de la collection "Le Sang de la vigne" est désormais chez votre libraire. Il a pour titre "Raisin et sentiments" et se trame au coeur du vignoble bergeracois. Jean-Pierre Alaux et Noël Balen vous invitent à arpenter les vignes qui partent à l'assaut du château de Monbazillac. C'est aussi l'occasion pour Virgile Lanssien, l'assistant du célèbre oenologue Benjamin Cooker, de revisiter les vignes du pays de sa haute enfance et de réveiller quelques vieux souvenirs... jusqu'au jour où un crime crapuleux est commis au château de Truquevent...


Le cap des 21 000 visiteurs franchi sur ce site.

Merci de consulter régulièrement mon site. Depuis sa création, vous êtes plus de 21 000 à l'avoir consulté ! Dans les prochaines semaines, j'aurais le plaisir de vous annoncer de nouvelles parutions... Patience !


Jean-Pierre Alaux, président du Prix Ragueneau ce WE

Jean-Pierre Alaux n'a jamais fait mystère de son goût pour la truffe (il est l'auteur du livre "La Truffe sur le soufflé" avec Alexis Pélissou chez Féret) ni de son intérêt pour les vins de Bergerac (le prochain opus du Sang de la vigne se déroulera dans le Bergeracois - Raisin et sentiments sort en mars chez Fayard), aussi a-t-il accepté d'être le président du prix culinaire Ragueneau (du nom d'un des personnages de Cyrano de Bergerac) qui se déroulera ce WE dans la cité périgourdine. Seront honorés la truffe de Saint-Alvère et les vins de Bergerac !


Ne tirez pas sur le caviste ! derrière France 2, devant TF1

Décidément, la nouvelle saison du SANG DE LA VIGNE (sur France 3) enchaîne les succès d'audience. Pour la diffusion de "Tirez pas sur le caviste", elle a réuni 3 557 000 téléspectateurs, soit 16,2% de parts de marché, occupant ainsi la seconde place sur le podium des audiences, derrière France 2 (qui rendait hommage à Michel Delpech) et devant, une nouvelle fois, TF1.


Le sang de la vigne devant les Grosses Têtes !

Le succès du SANG DE LA VIGNE ne se dément pas de semaine en semaine ! Ce samedi l'inédit Médoc sur ordonnance a réuni sur France 3 autour de Pierre Arditi 16% de part de marché, battant ainsi France 2 qui proposait les Grosses Têtes. Décidément les fictions de France 3 cartonnent !


Le Sang de la vigne : 1ère audience TV !

Ce samedi, le téléfilm "Un coup de rosé bien frappé" (directement adapté du roman éponyme de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen chez Fayard) qui donnait le coup d'envoi de la nouvelle saison du Sang de la vigne sur France 3 a fait la meilleure audience TV, toutes chaînes confondues. Avec près de 4 millions de téléspectateurs, cet épisode inédit confirme que cette série tournée au coeur des vignobles français s'est imposée comme une des fictions phares de la production française. A noter que le Sang de la vigne va occuper la case du samedi soir sur France 3 en ce mois de janvier avec un Pierre Arditi plus que jamais très en forme !


Un coup de rosé bien frappé sur France 3

Histoire de bien entamer 2016, France 3 propose ce samedi 2 janvier à 20 h 45 un inédit du SANG DE LA VIGNE. Il s'agit de l'adaptation du roman de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen : "Un coup de rosé bien frappé" (Fayard). Naturellement l'intrigue est campée en Provence. On y retrouve avec bonheur Pierre Arditi mais aussi Lio sous la trait d'une propriétaire viticole aussi digne que si peu irréprochable... A voir absolument !


Toutes les news